Journée « Paix et réconciliation »


Journée «paix et réconciliation»,

 marche des agents du Centre de Détention organisée par Isabelle le…

 Le CD (Centre de Détention) d’Argentan a organisé pour la première fois une rencontre entre agents, formateurs, moniteur de sport, surveillants, directrice, élèves surveillants et stagiaires venu(e)s de la Direction Interrégionale : Bretagne, Basse-Normandie, Pays de Loire. Dans ce cadre, une journée pédestre fut consacrée au parcours Tournai-sur-Dives – mont Ormel traditionnellement dédié à la paix et aux réconciliations dans ce qui fut le plus grand champ de bataille ouest-européen en août 1944 ; 10000 à 12000 tués en trois jours ! La fin de la guerre en Normandie.

 Le but principal de cette marche visait à suivre un lieu d’échange et de partage, accompagné d’un guide, durant une traversée historique. La poche de Chambois (certains disent de Falaise) rassembla plus de 50 Nations belligérantes, plus de 35 dans la seule armée allemande, en août 1944.

 Le guide, auteur de livres sur le sujet, «Le Miroir des Âmes» et «La Cuesta de l’Espoir», évoqua le rencontre d’hommes, de femmes, de militaires, de civils capables d’exprimer leur humanisme au milieu de l’hécatombe guerrière. De nombreux témoins vivent encore, sans avoir oublié.

 Marcheuses et marcheurs prirent un réel plaisir à se passionner pour l’Histoire locale tout en échangeant plus prosaïquement leur quotidien habituel, entre eux, entre elles. Des mini groupes évoluèrent au cours des kilomètres en rapprochant élèves, titulaires, hiérarchie. En oubliant d’éventuels différends inhérents au travail en commun. L’heure du pique-nique accentua encore les rapprochements.

 L’espace défini et ses symboles s’avérèrent bien choisis pour aujourd’hui et pour l’avenir.

 Un bel exemple de paix et de réconciliations.

En 2012, la cinquième marche annuelle ouverte au public a eu lieu le dimanche 25 septembre. Les Allemands d’Ebern étaient présents et ont honoré avec tous le Major Baumann, complice de l’abbé Launay pour arrêter le massacre le 21 août 1944.