DOCUMENTATION

Lettre de Kurt SIEBER

En vous transmettant ce message reçu de notre ami Kurt Sieber que beaucoup
connaissent, je n’oublie pas combien les amis rotariens furent présents et
constructifs dans toutes ces conséquences pour la paix, même si elles
dépassent désormais notre ambition initiale. (Michel Lefèvre.)

« Allô cher ami Michel,
tout d’abord j’aimerais exprimer tous mes remerciements pour l’envoi de tes
livres et ton CD qui est en même temps une visite tout vivante d’un auteur
qui, maintenant, est même representé au musée universitaire de
l’université de Würzburg, ville jumelle de Caen!
Tu te rappelles certainement que nous avons traduit en allemand ton oeuvre
« Des HÉROS SILENCIEUX ».
La bibliothèque de l’Université de Würzburg, capitale de la « Basse
Franconie », est chargée de garder en dépôt chaque parution d’un livre
publié en Basse Franconie qui a un sujet qui est important pour la région!
Le musée m’a prié d’obtenir un exemplaire de ton livre en langue francaise!
Comme je n’avais plus de livres originaux tu m’as envoyé les exemplaires
qui seront maintenant à la bibliothèque universitaire…..!!!!!
Maintenant tu es un de ces célébrités en Franconie! Et cela grâce à tes
recherches historiques qui sont aussi très importantes pour notre région !
Je te présente donc mes félicitations les plus cordiales!
En espérant que tu vas bien je t’envoie toutes mes amitiés sincères
Kurt »

Laisser un commentaire

Paru : DES HÉROS SILENCIEUX

Héros silencieux

Edition Miroir des Âmes, 20 EURO le livre + 5 EURO si expédition postale avec dédicace de l’auteur.

Commande avec chèque à Michel Lefèvre, 14 chemin Saint Roch, 61200 Argentan.

Toujours au service de la paix et des réconciliations, le Miroir des Âmes permet la découverte de récits authentiques, dont celui du Major Baumann complice de l’abbé Launay le 21 août 1944 à Tournay-sur-Dives, apportent une preuve supplémentaire de ces êtres qui firent passer leur humanisme avant tout. Telle Georgette protectrice de son village en fréquentant intimement un « ennemi ». Ou les souffrances d’une famille décimée par un obus au coeur de la petite poche de Chambois le 19 août. Egalement ce pilote refusant d’abattre la forteresse volante dont l’équipage allait mourir. Enfin, cette rencontre au centre d’Argentan d’irréductibles résidents, découverts puis protégés par les soldats chargés de les condamner. Tous héros silencieux après leur acte généreux ! 

Faisons confiance à cette humanité qui ne disparaîtra pas.

,

Laisser un commentaire

LES DOCUMENTS MIROIR DES ÂMES

Le Comité tient des ouvrages à la disposition des personnes intéressées :

  • Adhésion au Comité du Miroir des Âmes :  15 €
  • « Des héros silencieux » sortie mars 2014 – NOUVEAU – 20 € + 5€
  • «Le Miroir des Âmes», éditions Bertout, vente par notre secrétariat, : 20 € franco.
  • «Dans la Tourmente de la Guerre», abbé Launay 1945, vente par notre secrétariat : 12 € franco.
  • «La Cuesta de l’Espoir», une école pour la Paix, vente par notre secrétariat : 20 € franco.
  • «A la découverte de la poche de Chambois», DVD de 55 minutes vendu par notre secrétariat : 15 € franco.
  • «Etrange destinée de la Dive», vente par notre secrétariat, 20 € franco
  • «Les Faces cachées de l’Humanitaire», vente par notre secrétariat :

 

Laisser un commentaire

UNE ECOLE POUR ENSEIGNER LA PAIX

UNE ECOLE POUR ENSEIGNER LA PAIX

La dimension paraît démesurée. Construire une école pour enseigner la paix ! Mission impossible ?

Nous répondons : «yes, we can».

Ce serait donc prétention démesurée de vouloir se comparer à des œuvres apparemment impossibles au moment de leur conception.

La Croix Rouge, la vaccination contre la rage, les jeux olympiques, les restos du cœur…, d’ autres entreprises étaient classées impossibles dès leur conception. Pourtant ces entreprises réussirent après des années d’efforts, voire des décennies. Malgré des oppositions parfois sévères pour des raisons pas toujours avouables de détracteurs peu inspirés par la paix et l’humanisme. Une idée ne naît jamais d’un machine mais de la pensée humaine. Elle doit croître progressivement dans le temps sans que le «créateur» en exige le bénéfice de son vivant. Ambition vaine stoppée par une échéance inéluctable : LA MORT. Laissons aux pharaons le soin d’avoir cru à leur éternité.

Les spécialistes en philosophie parlent tous les jours de Paix. Un vocabulaire souvent séduisant les rendent célèbres. Que font-ils concrètement ?

Les guerres continuent parce que les racines qui les font naître ne sont ni extraites ni coupées. Rien n’arrêtera la violence aussi longtemps que les brimés n’auront pas atteints la dignité qui leur semble inaccessible par rapport aux humains, leurs frères nantis. Tant que ces nantis éviteront le partage élémentaire Avant qu’éclatent les révoltes sanglantes pour l’obtenir. Par la guerre. Le premier pas vers cette dignité : l’enseignement.

Enseigner la paix, c’est d’abord enseigner aux autres en partageant son savoir avec eux. Pas en enrichissant de savoir les diplômés qui débordent de savoir au point de ne plus sentir leur incapacité à le transmettre. Enseigner la paix c’est avant tout enseigner un minimum qui permettra aux brimés de gagner leur autonomie, leur indépendance, là où ils sont nés, en pouvant échanger dignement avec les nantis. Un analphabète se défend par la violence. Un analphabète ne peut assurer son autonomie qu’en ayant recours aux autres. La ten,tation de l’esclavage est grande chez le nanti. Dans leur intérêt les peuples aisés doivent enseigner les attardés avant de les soigner ou de leur accorder l’aumône. Une façon de procéder utilement consiste à leur envoyer des «polytechniciens» du savoir-faire. Une telle école n’existe pas. Nous nous engageons à notre modeste niveau à combler cette carence d’hommes et de femmes capables de vulgariser le «restez chez vous parce que vos espaces le permettent». Une telle école n’existe pas. Pourquoi ne pas la prévoir sur un lieu historique ?

Laisser un commentaire